La naissance de Simon à la maison de naissance de Haine Saint Paul

Merci de ne pas reproduire ces témoignages sans l'accord écrit de leur auteur. Veuillez contacter Alter-NativeS
Témoignage de Sylvie dont l'enfant est né en 2004

Nous avions le projet d’accoucher en maison de naissance. Après avoir contacté plusieurs sage-femmes, nous faisons la rencontre de Lucette. Nous voilà donc embarqués dans l’aventure. Notre bébé est prévu pour le 25 décembre et son sexe restera un mystère jusqu’à sa naissance.

La grossesse est idéale. J’ai pas mal de contractions mais rien de bien grave. Dès le début du mois de décembre, je vais subir des "faux travaux", tous les jours ou presque. Ca ne m’angoisse pas mais la fatigue se fair sentir. Le 25 decembre, je suis soulagée, heureuse d’être parvenue au terme de cette grossesse. Nous fêtons Noêl avec mon mari et mes 3 autres enfants; je n’ai pas raté l’ouverture des cadeaux. Petit souper léger, nous allons nous coucher vers minuit. Cette journée a été calme et pratiquement sans contractions. Pas très envie de dormir, je prends un long bain chaud. Je caresse mon ventre et je parle à mon bébé, je suis prête à l’acceuillir. Je retourne me coucher.

J’ai des brûlures d’estomac importantes qui perturbent mon sommeil depuis 2 mois mais là c’est différent, je me sens barbouillé, nauséeuse. Je me relève et je me rends compte que j’ai de petites contractions. Non douloureuses mais régulières, toutes les 5 minutes environ. Je me précipite dans la salle de bain, vomissements, diarrhée, je crois à une gastro. Je retourne me coucher mais les contractions continuent, toujours indolores.

Vers 7 heures mon mari se réveille. Je lui demande de préparer les enfants et de prévenir sa mère, c’est pour aujourd’hui. Je téléphone à Lucette pour la prévenir que nous nous mettons en route. Ce n’est pas douloureux (bien moins que pendant la grossesse) mais je sais que c’est le bon moment… A 8h30 nous arrivons à la maison de naissance. Lucette m’ausculte: effectivement, c’est en route.

Je prends un bain, nous parlons avec mon mari. Nous discutons du prénom de bébé et enfin, nous sommes d’accord : si c’est une fille, ce sera Lucie et Simon pour un garçon. Le temps passe, les contraction restent régulières mais de faible intensité. Malgré tout, ça avance doucement. Je passerai une grande partie de la journée sur le ballon, j’y suis bien.

La dilatation stagne et bébé ne progresse plus énorméméent, je commence à fatiguer. Ma sage-femme décide donc de percer la poche des eaux. Effet immédiat, je sens que bébé progresse. Les contractions s’intensifient mais restent gérables. Je souffle pendant la contraction et je parviens à me relâcher totalement. C’est un moment magique, je visualise la tête de mon bébé qui progresse, je le sens se tourner. Je ne pousse pas, je l’accompagne simplement. Je me redresse un peu et je vois la forme de sa tête à l’entrée de mon vagin. Je sens qu’il bloque un peu et Lucette m’encourage à le pousser un peu, c’est un gros bébé. Deux belles poussées et voilà sa tête. Doucement encore, et ses épaules sortent. Je l’attrappe et je le pose sur ma poitrine. Moment d’extase et de boneur complet. Je regarde mon mari et dans un même geste, nous soulevons son cordon : c’est un garçon !!!! "Bonjour Simon" ;lui dis-je toute émue, bonjour mon fils. Simon ne crie pas, il ne pleure pas, il nous regarde.

Voilà l’histoire de notre rencontre. Il est 16h04 et ma vie est changée à jamais...

Sylvie, maman de Coralie, Quentin, Alysson et Simon