Préparation aquatique

Description

Il s'agit d'un programme complet d'exercices, pratiqués seule ou de préférence en couple, comprenant des phases d'échauffement, de respiration, des exercices dans l'eau (étirements, simulation de la poussée,…) et une phase de relaxation.

La préparation prénatale aquatique assure une meilleure circulation sanguine, un drainage lymphatique, soulage les douleurs articulaires (notamment, les douleurs sacro-iliaques). 
Les exercices renforcent certains groupes de muscles sollicités pendant la grossesse et l'accouchement.

La PAN (préparation aquatique à la naissance) permet également de prendre conscience de la place que le bébé occupe dans le ventre de la mère, de l'importance de la respiration, de projeter les poussées et de les simuler.

La PAN favorise un moment privilégié de contact et d'échange avec le bébé dans le ventre de sa maman. 
Pendant la relaxation, la fluidité caressante de l'eau chauffée à 32° procure des sensations tactiles agréables inhabituelles stimulant des zones du corps habituellement couvertes par les vêtements. 
Ce moment de détente accentue au maximum la symbiose mère-bébé.

Pour qui

Les femmes enceintes ont accès à la préparation dès 20 ou 22 semaines jusqu'au jour de la naissance.

La période idéale se situe vers la 28e semaine de grossesse alors que le bébé commence à prendre de la place et à provoquer quelques désagréments à la future maman (essoufflements, insomnies, jambes lourdes,…).

La participation du futur papa est vivement souhaitée : il fait les mêmes exercices que la future maman (sauf la poussée !).

Par qui

Vous trouverez sur le site de la Maison de la naissance, des praticiennes en préparation aquatique à Bruxelles.

Certaines piscines proposent également des cours de préparation aquatique à la naissance.

Renseignez-vous auprès de votre sage-femme ou maternité pour connaître les possibilités dans cette préparation.

En pratique

Plus on commence tôt, plus grands seront les bénéfices, mais il n'est jamais trop tard pour commencer !
Un minimum de 9 séances est recommandé, à raison de 1 fois par semaine à partir de la 28e semaine de grossesse dans une piscine dont la température varie entre 27° et 33°.
La participation régulière engendre de réels bénéfices respiratoires chez la future mère.

Un maillot adapté à la rondeur du ventre suffit, les lunettes de natation sont recommandées lorsque la tête descend sous l'eau.
Le port du bonnet varie d'un piscine à l'autre et l'usage du pince nez dépend du participant.

Aspects financiers

Le prix de la séance est variable selon le praticien et le lieu, mais fait l'objet d'un remboursement par la mutuelle d’environ 12 € /séance si celle-ci est donnée par une sage-femme ou un(e) kiné.

Références